REPONSES AUX QUESTIONS de « Rochegude pour Vous »

ELECTIONS MUNICIPALES MARS 2008

L’aigreur a gagné le débat.

  

Mr Grégoire avait promis débats, projets d’envergure à travers une communication active et sereine, mais force est de constater que  cette échéance électorale tourne pour lui à la gesticulation.

La principale conséquence de ces attaques personnelles à peine camouflées est d’occulter le débat d’idées et de faire passer le programme pour un opéra bouffe.  « N’importe quoi » !!!

Si la liste «  Rochegude pour vous  » n’a comme seuls arguments la calomnie et le mensonge, bien affligeants seront les futurs débats et bien pauvre sera le programme.

Cette élection  est importante pour les citoyens, elle concerne après tout leur vie de tous les jours. Ils attendaient sûrement un peu plus de considération.

L’attitude de Mr. Grégoire, ses propos dans le tract qui vous est parvenu en fin de semaine dernière, nous imposent une réponse, pas franchement cordiale, sur le terrain de la polémique que pourtant nous n’avions pas choisi.

Nous avons décidé de participer au quiz de Monsieur Grégoire, afin d’en corriger les approximations.

  

Qu’allez vous changer afin de restaurer « la notion de service public » ?

 Restaurer la notion ? Curieuse ambition… Nous sommes, quant à nous, plus terre à terre et agissons pour défendre le service public lui-même.

 Plus sérieusement, vous proposez des horaires  plus adaptés aux actifs :

Les 35 heures concernent également les collectivités territoriales. Pensez-vous déjà à modifier les contrats de travail ?

(Avec quelles conséquences sur les charges de personnels ?)

 Sachez que :

· Rochegude se situe déjà légèrement au dessus de la moyenne pour le ratio  emplois / habitants.

· Rochegude fait partie des communes du canton dont le volume horaire d’ouverture au public est le plus important et une des rares à proposer des services le samedi matin.

  

Vous proposez de reprendre la collecte des encombrants et de multiplier le nombre des containers :

La compétence collecte des ordures ménagères appartient au SIVOM. Dès lors, la commune n’est pas habilitée à opérer le ramassage des encombrants, notamment pour des raisons d’assurance, même si elle a pu de façon exceptionnelle rendre service aux personnes seules et sans véhicule.

Allez-vous remettre en cause cette compétence et prendre le risque de faire déraper le montant des taxes d’ordures ménagères ?  

Sachez que :

Rochegude fait partie des communes qui ont déjà le plus de containers. Ce qui a d’ailleurs pour conséquence d’accroître significativement le coût du ramassage.

Nous vous invitons à regarder les chiffres sur le site du SIVOM et de comparer avec ceux de la commune de Saint Restitut dont le nombre d’habitants est sensiblement le même que le nôtre. La différence (en notre défaveur) ne s’explique que par le nombre des points de collecte, à peine 4 ou 5 à Saint Restitut, où sont rassemblés l‘ensemble des containers.

Les chiffres vous apprendront aussi que Rochegude est l’une des deux communes pour lesquelles le taux applicable  pour les ordures ménagères en 2008 est revu régulièrement à la baisse. Il est passé de 9.26 % en 2005 à 8.59 % en 2008  (Site : www.sivomdutricastin.fr) 

Concernant la présentation, pourquoi restez-vous si discret ?

Vous critiquez les titres, le travail, l’expérience  et vous mettez notre honnêteté en cause. 

Mr. Grégoire, vous êtes un des rares à penser que l’expérience est inutile et nous sommes ravis d’apprendre que vous avez la science infuse. Cela ne nous avait pas frappé jusque là.

 Vous oubliez le début de la citation de  Corneille «  Aux âmes bien nées  », Mr Grégoire, « la valeur n’attend point le nombre des années  » ; il est vrai que nous avons constaté votre fâcheuse propension à vous parer de titres qui croissent et se multiplient au gré de vos publications.  

Que pouvez-vous dire sur le coût des ordures ménagères ? 

Vous contestez la méthode de passage de la redevance à la taxe (avec fermeture de la gravière et tri des déchets) et promettez d’agir pour rétablir, pour cette taxe,  une base par habitant et non pas par foyer.

Mr. Grégoire, avez-vous la prétention de vouloir changer, à vous  seul, le régime des taxes appliqué sur le territoire national ?  Mais il est vrai que vous vous prenez déjà pour le Cid … (N’est-ce pas vous qui parliez de promesses irréalisables …?)

Vous avez  probablement un problème récurrent de surdité, mais  » il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre  » : les explications à propos du passage de la redevance à la taxe ont été fournies à plusieurs reprises dans les bulletins municipaux. Encore faut-il les lire, ce que d’après vos dires vous ne faites pas, avant de parler d’un problème de communication.

Quant à la gravière, nous vous rappelons qu’au lendemain des élections de 2001, un appel à la Préfecture,  d’un courageux anonyme, déçu du résultat des urnes, a conduit à la fermeture immédiate du site de la gravière au détriment de l’ensemble de la population et des finances de la commune, condamnée alors à faire pratiquer de nombreuses et coûteuses études de sol.

  

Qu’en est-il du plan local d’urbanisme ?

Vous contestez son opportunité et critiquez une urbanisation  « galopante » 

Celle-ci, Mr. Grégoire, dépend d’un plan d’occupation des sols préparé par nos prédécesseurs.

Le dossier PLU, Mr Grégoire, est ouvert depuis décembre 2006 et non pas depuis quelques mois. Depuis que deux plans de préventions consécutifs (inondations et incendie) ont condamné le POS en classant en rouge, zone inconstructible, la quasi totalité du territoire. 

Vous contestez l’urbanisation des quartiers de la route d’Orange.

Mr. Grégoire, ignorez-vous réellement à qui appartient la quasi-totalité des terrains qui font l’objet de ces lotissements que vous critiquez ?  Alors, nous vous l’apprenons : à la famille très proche d’une personne de votre liste.

En outre, Mr. Grégoire, vos propos  sont empreints de mépris et parfaitement discriminatoires à l’égard des banlieues et de leurs populations. Nous ne voulons pratiquer aucun ostracisme et sommes conscients que la chance que nous avons eu de pouvoir nous installer à Rochegude se partage.

Vous proposez de requalifier certaines zones. 

C’est vraiment « le chat qui se mord la queue » ; comment requalifier sans modification du PLU ?

Maîtriser l’urbanisme, c’est rechercher un équilibre entre la conservation de l’image du village et de sa qualité de vie et un développement, nécessaire pour sa vitalité. Les Rochegudiens seront évidemment associés à l’élaboration de ce document qui les concerne.

 Que pensez-vous de l’assainissement ?

 Vous vous interrogez sur l’avenir de la station d’épuration.

 Mr Grégoire, vous confondez  le nombre des habitants de la commune et le nombre des foyers raccordés au réseau.

En tout état de cause, nous avons expliqué qu’un programme de travaux d’assainissement devrait redonner à la station 1/3 de sa capacité. D’autre part des études de procédés écologiques de traitement des eaux sont déjà  en cours. Les mots « développement durable  » dont vous vous gargarisez, nous en avons, nous, une conscience  très pragmatique.

Une Pharmacie à Rochegude ? 

Non, Mr Grégoire, le dossier n’est pas clos. Des perspectives de rattachement de 2 communes limitrophes ont été évoquées dans le dossier  remis directement au Ministre par Mr Besnier.

Vous évoquez le CCAS. 

Nous vous rappelons la confidentialité des actions de cette commission et beaucoup de dossiers ont été menés avec diligence et pugnacité tout au cours de ce mandat sans être exposés sur la place publique.

Et la Communication ? (internet, téléphonie, réunions) 

Téléphonie et ADSL sont aussi notre préoccupation, nous vous rappelons que nous traitons avec des entreprises privées, avec les moyens qui sont ceux d’une petite commune.

Le site de la commune mérite aussi notre attention. Nous vous rappelons toutefois qu’il est immobilisé depuis mars 2007 en raison des échéances électorales.

Votre Blog, quand on voit la teneur des messages des anonymes qui s’y auto-congratulent, on ne peut que dire «  Arrêtez de débloguer,  Mr Grégoire ! »

Quand, en outre,  vous n’y autorisez aucun détracteur (filtrage systématique, voire censure des messages), il est incongru de parler de démocratie participative.

Les réunions ?  Il y en a eu tout au long de ce mandat, sur de grands dossiers, (PPR inondation, incendie, débroussaillement, école, poste…), où vous avez d’ailleurs brillé par votre absence.

Que comptez-vous faire pour les commerces ? 

Vous proposez, tel « le Chevalier Blanc » de venir à leur secours et notamment en condamnant le boycott subi par l’un d’entre eux.

Non, Mr. Grégoire les commerçants ne sont pas oubliés. Le P.L.U en préparation devrait pouvoir apporter des réponses aux problèmes de ce secteur. Mais le Maire, n’a pas le pouvoir de «  sauver le bureau de tabac  ». Il a d’ailleurs rencontré déjà plusieurs repreneurs  qui ont finalement renoncé à leur projet. Le dernier d’entre eux, doit prendre une décision dans les prochaines semaines.

Quant au boycott, pour délit d’opinion semble t-il, ces propos à nouveau, sont diffamatoires et indécents. Nous conseillons à votre colistier, puisqu’il s’agit de lui, de se poser, quant à son commerce, des questions sensées et objectives.

Que pensez-vous des travaux effectués par des entreprises extérieures ? 

Mr. Grégoire, vous auriez pu consulter un bon nombre de dossiers d’appel d’offres. Vous y auriez vu que les entreprises locales sont effectivement systématiquement consultées, cependant elles ne sont pas toujours disponibles pour travailler pour la collectivité. Nous ajouterons que le recours à des entreprises de prestations de services, pour certains travaux,  permet à notre personnel communal, disponible et compétent pour une majorité, de se consacrer aux  nombreuses tâches quotidiennes.

Mr. Grégoire, la réfection du lavoir est justement confiée à une entreprise locale, dont vous dénigrez le travail par des propos honteux. Mr. Grégoire, les travaux effectués sont la mise en place d’une  charpente dans les règles de l’art, contrairement à l’existant. Ils ne constituent qu’une mise en sécurité et ne modifient en rien l’apparence globale ou la destination.

Quelles sont vos ambitions pour le village ?

 Vous parlez d’exclusion.

Vous prétendez rassembler. Pour cela il faudrait de vrais projets. Votre campagne vous l’avez dédiée à la critique tous azimuts.

Il y a dans votre tract  cette curieuse propension d’une bonne partie de vos colistiers à s’afficher ostensiblement natifs ou natives de Rochegude.  A croire que cela confère des prérogatives spéciales.

Pour notre part, nous croyons que l’ouverture est la bonne méthode, c’est d’ailleurs pour cette raison que nous ne nous offusquons pas contrairement à vous, dans le chapitre urbanisme, de voir s’installer de nouveaux Rochegudiens. Les personnes « natives » de notre liste n’en font pas étalage, elles considèrent simplement,  qu’elles peuvent mettre au service du village une connaissance particulière du territoire.

Que Pouvez-vous faire pour les artisans ? 

Vous mettez en cause notre action dans ce dossier.

Mr. Grégoire, 16 nouveaux commerçants et artisans se sont implantés sur la commune depuis 2001.

(cf. notre dernier bulletin municipal que vous n’avez pas eu l’opportunité de lire)

Mr. Grégoire, le projet de  zone artisanale a été bloqué dès le départ  par la dénonciation anonyme (voir plus haut) qui a obligé la commune à réaliser de longues et coûteuses études de sol.  Il est aujourd’hui proche de son terme.

Mais, Mr. Grégoire, n’est-ce pas vous qui avez, avec un de vos colistiers, affirmé au commissaire enquêteur, il y a à peine 3 semaines, que cette zone était inutile et qu’elle ne servirait à rien.  Pourquoi dites-vous le contraire aujourd’hui ?

Quant au prix que vous contestez,  nous sommes certains que la commune n’a pas vocation à brader le patrimoine foncier collectif. Le prix proposé sera  un prix mesuré, compte tenu de l’offre et du cahier des charges.

Développement durable, Atouts de Rochegude 

Mr. Grégoire, nous vous remercions de confirmer que l’équipe en place a effectivement soutenu les associations, créé des espaces ludiques et sportifs.

Nous nous amusons de constater que curieusement le village massacré, où se pratique l’exclusion, devient tout à coup agréable, calme et accueillant.

Nous  remarquons curieusement que vous vous êtes attachés les services de braves supporters, courageux anonymes  de votre blog. Nous pensons nous, que bien avant 2007 et jusqu’à aujourd’hui, les équipes du château ont fait preuve de dynamisme et de compétence et porté haut et loin le charme de notre commune.

Les Finances 

Mr. Grégoire, il n’y a aucun artifice comptable dans l’emprunt pour le groupe scolaire. Il a été souscrit auprès d’une banque spécialisée dans le prêt aux collectivités. C’est sur des conseils avisés que la consolidation de l’emprunt a été retardée à la date d’encaissement  par la commune de la TVA récupérable. Mais, il est vrai que votre connaissance des finances est intuitive. Nous vous renvoyons à  la lecture de notre précédente publication.

Les services techniques 

Là encore, vous êtes ignorant des dispositifs en place. Un document dit «  Document Unique  », obligatoire pour les sociétés privées et les collectivités, réalisé par un bureau d’études, recense pour l’ensemble des bâtiments et matériels les améliorations et équipements à mettre en place pour des raisons de sécurité. Nous faisons en sorte, progressivement, d’en suivre les recommandations. Mais, pour ce qui est des véhicules, nous vous rappelons qu’il existe des contrôles techniques de sécurité auxquels la commune n’échappe pas.

La numérotation dans les rues 

Désolé, c’est déjà programmé et subventionné. Mais, Mr Grégoire, remettez-vous en cause le professionnalisme et la connaissance du territoire de la commune par les services de secours de Rochegude ? C’est cocasse et c’est «  n’importe quoi ! ».

 

Mr. Grégoire, vous vous êtes engagé dans une spirale de désinformation, est-ce là le changement et le souffle nouveau pour Rochegude ? 

Vos tracts donnent une image désespérément négative du village et de ses acteurs.  Vous auriez pu intervenir sur le terrain des idées et des projets, au lieu de cela, vous avez choisi  uniquement la voie de la polémique. 

Vous attaquez désormais, personnellement,  des proches, amis ou conjoint de notre équipe, qui ne sont pas des élus et qui ne revendiquent aucun suffrage.

 C’est pitoyable ! 

Claude CONSTANTIN dit :

Claude Constantin dit à la liste « Rochegude pour Vous » : 

« La lecture de votre récente parution du 27 février mérite un commentaire.

Au sujet du départ d’un candidat et de l’honnêteté de sa démarche, il ne faut pas raconter n’importe quoi. Il suffisait d’aller consulter sur Internet le statut général des militaires (article L.1421-1) pour savoir que le militaire inscrit sur la liste était obligé de choisir entre son mandat d’élu et sa situation de militaire (se mettre en congé sans solde le temps de son mandat). 

Il est donc évident que vivre avec une indemnité de conseiller municipal est particulièrement difficile quand elle est égale à zéro. Avec un peu plus de sérieux, cette situation n’aurait jamais du être.

Dire que Philippe JUSTAMON, militaire de carrière, risque d’être muté est une évidence qui aurait du être connue plus tôt, surtout par une tête de liste retraité depuis quelques jours de l’Armée de l’Air. 

Si un mandat d’élu est mené avec autant de légèreté, il faut s’attendre à de nombreuses et désagréables surprises ! 

Précisez-moi, « énergies renouvelables », est-ce la mise en place d’éoliennes ? 

Pour le reste, c’est un mélange de lapalissade que la liste « Agir dans l’Union pour Rochegude » a déjà abordé et développé et un tissu d’inepties que vous êtes les seuls à exprimer. Vous montrez ainsi une méconnaissance totale des dossiers, de certaines situations et des règlements en vigueur dans notre république.

Quant à votre citation de Corneille, je précise que c’est Don Rodrigue (Le Cid, acte II, Scène II) qui dit : « Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »

Il me semble bien présomptueux de se comparer à ce personnage de légende que l’éblouissante interprétation par l’acteur Gérard Philippe a rendu inoubliable.»

  

LA RUMEUR……

 Rochegudiens, Rochegudiennes, 

 Notre liste présente une  équipe dynamique, proche de vous, des personnes issues de divers milieux professionnels, compétents, intègres, qui n’ont pas d’intérêts à défendre, pas de revanche à prendre,  mais  la collectivité à servir.  Notre liste a des projets concrets, des idées réalistes. Elle s’engage à conduire à leurs termes les dossiers en cours, importants et indispensables pour la commune. Les idées que nous vous soumettons, sont en tous domaines le fruit d’une réflexion collective. Ce ne sont pas de vaines promesses électorales, elles indiquent la direction que nous suivrons et elles emportent   la certitude d’une action et d’un engagement mûrement réfléchis.  

A propos de l’école, on vous dit :  « … trop ceci, trop cela,  trop grand, trop cher, mal adaptée … »

Nous vous affirmons que le projet de  restructuration du groupe scolaire a été conçu avec l’ensemble des partenaires de la communauté éducative : parents, enseignants,  Education Nationale, enfants. Il a répondu d’une part à la nécessité de mettre en conformité l’ensemble des installations électriques et de chauffage, de la cantine (préparation des repas, et équipements) et d’autre part à un besoin crucial d’espace : en vingt ans, les effectifs sont passés de 105 à 153 élèves, les rationnaires de la cantine de 45 en moyenne chaque jour à 90 aujourd’hui. Vous ne devez pas croire qu’avec les exigences actuelles et notamment  en matière de sécurité et d’hygiène, le statu quo était préférable.

 La restructuration du groupe scolaire était indispensable, dans l’intérêt des enfants, pour leur confort et leur bien être. Les locaux sont aujourd’hui fonctionnels, adaptés et ils le seront encore demain. 

 A propos des services publics, on vous dit :  « …la municipalité est extraordinairement inactive. » 

Nous vous affirmons au contraire  que tout est mis en œuvre pour le maintien des services publics, notamment de la poste à Rochegude. Nous avons beaucoup agi et communiqué à ce propos. Une réunion publique a été organisée pour faire prendre conscience à la population que l’avenir de la poste dépend d’elle avant tout. Il est indispensable que chacun sache que le bureau est géré de façon  « autonome«  et que l’activité qui s’y développe conditionne son maintien. Il est donc de la responsabilité de tous de faire le plus d’opérations courantes au bureau de Rochegude.

A propos de l’insécurité, on vous laisse croire qu’elle est pire qu’ailleurs et que la Municipalité est singulièrement indifférente.

C’est faux une fois de plus, les élus dans leur ensemble ont répondu pendant sept ans à tous les appels pour actionner les dispositifs nécessaires en cas de besoin. Le travail de terrain a payé et aujourd’hui il est mensonger de parler d’insécurité.

A propos de la fiscalité, de la dette, des comptes, on vous laisse croire qu’ils sont opaques, voire  truqués et que la municipalité est particulièrement incompétente.

En 2001, le poids de la fiscalité était trop important. Nous avons privilégié les économies de fonctionnement à une dérive de la pression fiscale, et nous mettrons tout en œuvre pour continuer sur cette voie. Il n’est pas nécessaire d’augmenter les impôts pour se donner plus de capacité d’investissement. Comme pour un ménage, la dette augmente évidemment quand on choisit de faire de lourds investissements. Des études financières menées par des services comptables extérieurs à la collectivité ont démontré que sur la base d’une gestion saine, la commune pouvait faire face.

A propos de l’urbanisme, on vous dit :  « …Rochegude se développe de façon insensée… »

Les statistiques fournies récemment dans la pré étude de la révision du Plan Local d’Urbanisme montrent que depuis les années 1990, la démographie et le nombre de constructions nouvelles croissent au même rythme, dans la moyenne du canton. Affirmer le contraire est une nouvelle preuve de la méconnaissance des textes qui  encadrent le développement d’une commune.

On vous dit : « finies les confusions entre intérêt public et général » :

Pour l’ensemble de la gestion communale il n’y a jamais eu de confusion, seul l’intérêt général a compté. Evoquer les intérêts privés, c’est évidemment diffamatoire et cela démontre le manque d’arguments dans une campagne électorale où l’abondance de propositions constructives devrait primer.

Pour résumer, face à cette désinformation, n’hésitez pas à contacter l’un d’entre nous.  Nous sommes à votre disposition pour vous rencontrer.

C’est une arme redoutable
Implacable, impalpable
Adversaire invulnérable
C’est du vent, c’est du sable

C’est bien plus fort qu’un mensonge
Ça grossit comme une éponge
Plus c’est faux, plus c’est vrai … 

Ces quelques paroles  (La rumeur, Y. Duteil)  prennent tout leur sens et ne peuvent que nous encourager à être encore plus proches de ceux qui veulent bien nous  écouter.   

Nous reviendrons vers vous une dernière fois pour la seule publication autorisée à partir du 25 février 2008.   

III – SYNTHESE DE NOS REFLEXIONS

Une  cohésion à votre service

La démocratie n’est pas plus vraie ou plus juste quand elle végète dans la désunion, les querelles ou l’opposition stérile.

Mais elle est certainement plus forte quand elle s’exerce dans une équipe très représentative et très unie au sein de laquelle la décision nait toujours du partage des idées, de la confrontation des opinions, du débat et de la discussion.

Voter pour notre liste, entière, c’est donner une chance supplémentaire au pluralisme «  positif  » 

Notre ambition : Rester proches des Rochegudiens

A cette fin, nous nous engageons à continuer à être présents sur le terrain, à être à l’écoute et disponibles en Mairie, à développer un lien social encore plus dynamique.

ACTION SOCIALE

Nous allons continuer à agir :

Aide et moyens mis à la disposition des personnes en recherche d’emploi, relation avec les partenaires de l’emploi (ANPE, Mission locale, entreprises, associations, syndicats)

Aide et soutien aux personnes âgées et opération de télé assistance

Actions liées à l’établissement et au suivi des dossiers et accompagnement administratif (mise en rapport avec les instances départementales concernées : Conseil Général, médecine, assistance sociale)

Présence des services sociaux (auxiliaires de vie, soins à domicile …)

Nous mènerons une réflexion :

Création d’une commission extra  municipale d’aide à la recherche d’emploi

Actions pour le maintien des personnes âgées sur le village dans le cadre de la révision du Plan Local d’Urbanisme

Mise en place d’une « équipe  d’attentions » pour les personnes âgées et des personnes en situation de handicap

ADMINISTRATIONS

Nous allons continuer à agir :

Partenariat avec les services d’Etat

Aide aux personnes dans leurs démarches vers les administrations

Actions en faveur du maintien des services publics (Poste, mairie, pompiers, services de santé….)

ANIMATION -ASSOCIATIONS – FETES ET CEREMONIES

Nous allons continuer à agir :

Actions en faveur du devoir de mémoire, lors des cérémonies de commémoration

Actions en faveur du développement associatif

Actions de soutien apportées aux événements festifs et culturels du village

Soutien des projets et encouragement des  initiatives

Avec le soutien du SIVOM, rééditer l’annuaire détaillé des associations

COMMUNICATION – CONCERTATION – INFORMATION

Nous allons continuer à agir :

Disponibilité du maire (près de 5000 rencontres avec les administrés ces sept dernières années) et des élus pour le public, garantir des rendez-vous hebdomadaires

Maintien du bulletin municipal et des  pages ouvertes aux administrés

Site internet (en cours de rénovation)

Démarches entamées pour obtenir un haut débit et une téléphonie mobile satisfaisants

Nous mènerons une réflexion :

Mise en place d’un panneau lumineux d’information

Mise en place des panneaux d’information dans les quartiers

Mise en place d’un dispositif d’information sur téléphonie mobile

CULTURE

Nous allons continuer à agir :

Actions et soutien des manifestations à caractère culturel (théâtre, soirées contes ou poésies, musique …), les expositions en mairie

Ecole de musique

Nous mènerons une réflexion :

Aider les associations et les particuliers ayant la volonté de développer l’axe culturel

Festival théâtre et peinture

Séances de cinéma

ECOLE – CANTINE SCOLAIRE ET GARDERIE  PERISCOLAIRE – COLLEGE ET LYCEE

Nous allons continuer à agir :

Petite enfance (assistantes maternelles, garderie-périscolaire, centre de loisirs intercommunal…)

Maintien de la qualité du service de restauration scolaire( service d’une diététicienne, équilibre des repas, produits frais)

Maintien du tarif de la cantine à 50% de son prix de revient

 Nous mènerons une réflexion :

Permanence à assurer en cas de grève

Soutien scolaire

Participation aux Conseils d’Administration des lycées et collèges du secteur

JEUNESSE

Nous allons continuer à agir :

Permettre la mise en place de nouvelles infrastructures à proximité de l’aire de loisirs 

Mise en place de nouveaux jeux pour les plus petits en améliorant l’espace d’accueil pour les adultes qui les accompagnent

Garantie de l’accessibilité du local associatif (face à l’école) pour les jeunes qui acceptent de se structurer et qui souhaitent développer une activité

Aménagement d’un espace extérieur réservé aux adolescents

Nous mènerons une réflexion :

Conseil municipal jeunes

LOISIRS ET SPORTS

Nous allons continuer à agir :

Aide et soutien des manifestations sportives

Conservation et entretien des infrastructures déjà existantes

Garantie du libre accès aux espaces sportifs

Nous mènerons une réflexion :

Mise en place de nouveaux équipements

Création d’un parcours santé

Balisage fléchage et entretien des promenades et des chemins de randonnée 

Notre ambition : Poursuivre notre action en faveur du développement économique de notre village

A cette fin, nous nous engageons à être présents aux côtés des acteurs locaux et  à miser sur les atouts de la commune.

AGRICULTURE ET VITICULTURE

Nous allons continuer à agir :

Protéger et développer les acquis des syndicats du « Canal du Comte » et « Lutte contre
la Grêle »

Défendre les intérêts du monde vitivinicole patrimoine de notre commune

Soutien à la promotion des produits (notamment lors des fêtes et cérémonies municipales)

ARTISANS ET COMMERCANTS

Nous allons continuer à agir :

Développement de la zone artisanale permettant à de nouveaux artisans et commerçants de s’implanter ; préservation du tissu actuel

Actions en faveur de la création d’une pharmacie

Renouvellement de l’annuaire des entreprises et des artisans créé en 2002

Améliorer la signalisation des commerces et des activités artisanales aux entrées du village

TOURISME

Nous allons continuer à agir :

Actions de soutien de l’office de tourisme de Suze La Rousse

Nous mènerons une réflexion :

Actions visant à maintenir ou  faire venir des touristes sur le village en mettant en valeur le patrimoine architectural, le vignoble, l’artisanat, l’art …

Développement des journées à thème, marchés artisanaux

Notre ambition : Poursuivre notre gestion responsable de la commune

A cette fin, nous nous engageons à développer des idées concrètes avec un budget maîtrisé et à mettre en œuvre un programme cohérent d’investissements .

AMENAGEMENT – ENTRETIEN

Nous allons continuer à agir :

Programme d’indication des quartiers et de numérotation des habitations en coordination avec La Poste

Fleurissement du village

Bilan du patrimoine et recherche de financements pour engager un programme de sauvegarde (calvaires, fontaines, murs  …)

Entretien des bois, des fossés communaux, du réseau pluvial et des rues

Gestion  du cimetière

Mise en place de nouveaux points de collecte des déchets spéciaux (verre, cartons, emballages…)

Nous mènerons une réflexion :

Aménagement de la place de la mairie et de la poste

Aménagement des abords de la salle polyvalente

Stationnement des véhicules autour du château et de l’église

Réfection des rues au cœur du village

Aménagement du potager derrière les HLM et rénovation du mur d’enceinte

Mise en place d’un plan de respect de l’espace public

Aménagement du « poumon vert « de la commune

Valorisation des promenades à l’intérieur et autour du village

ASSAINISSEMENT – EAUX PLUVIALES

Nous allons continuer à agir :

Poursuite du programme de mise en séparatif des réseaux assainissement eaux usées et eaux pluviales du centre du village. Ce programme, dont le dossier a été lancé en 2004, a pour objet :

  • récupérer 33% de potentiel à la station d’épuration en supprimant les eaux parasites

  • supprimer les points de pollution des sols par infiltration des eaux sales (réseaux vétustes, dégradés, inadaptés, obstrués …) 

  • mener une campagne parallèle permettant : la suppression des réseaux d’eau en plomb, l’enfouissement de certaines lignes électriques ou téléphoniques, la mise en place des réseaux d’eau pour le fleurissement du village, l’entretien et la récupération des réseaux des eaux de sources, la réfection des revêtements et l’aménagement de certaines rues ….

Extension du réseau assainissement dans les quartiers, notamment  le Cordolen

Etude de la maîtrise des eaux pluviales sur l’ensemble de la commune (exigence du PPRInondation)

Nous mènerons une réflexion :

Récupération des eaux de pluies

Augmentation de la capacité de la station d’épuration par des procédés écologiques

  

BATIMENTS

Nous allons continuer à agir :

Actions liées à l’entretien et aux contrôles de sécurité

conduisant à l’amélioration des équipements existants

Nous mènerons une réflexion :

Rénovation des toilettes publiques

Agrandissement des archives municipales

Rénovation de la peinture dans l’église

Chauffage église

  

CHEMINS – VOIRIE ET ECLAIRAGE PUBLIC

Nous allons continuer à agir :

Aménagement des parkings à proximité du cimetière et de la chapelle

Entretien des chemins et voiries

Illumination en période de fêtes

Nous mènerons une réflexion :

Mutation des chemins ruraux en voies communales

Elargissement de certains chemins dans le cadre du plan de prévention des risques incendie

Mise en sécurité des chemins dangereux

Eclairage de l’église, de la chapelle, de la vierge et des lavoirs

  

DEVELOPPEMENT DURABLE

Nous allons continuer à agir :

Préservation des ressources en eau du village (fontaines, lavoirs, sources …)  

Développement du Service Public de l’Assainissement Non Collectif

Inventaire et plan de gestion des espaces naturels locaux, du patrimoine archéologique et architectural …

Initiatives pour la protection contre les nuisances sonores

Nous mènerons une réflexion :

Communiquer sur les déchets et les gestes qui contribuent au développement durable

Intégrer la notion de développement durable dans la révision du PLU (gestion de l’espace, déplacements urbains, réflexion environnementale, objectifs énergétiques …)

Préoccupations sociales et économiques (santé, logement, culture, prévention …)

Plans d’accessibilité de la voirie et des bâtiments publics aux handicapés

Préservation du « poumon vert » en vue du développement d’activités touristiques et de loisirs

Préservation des zones naturelles (forestières et agricoles)

Réduction de la facture énergétique

Associer les agriculteurs à la préservation des ressources en eau

  

PERSONNEL COMMUNAL

Nous allons continuer à agir :

Poursuivre l’amélioration de l’outil de travail

Préserver les acquis du CNAS

Développer la formation

Poursuivre la mise en œuvre des recommandations du document unique (suivi  de l’action de l’agent chargé de la mise en œuvre des règles d’hygiène et de sécurité, ACMO)

Nous mènerons une réflexion :

Valorisation du travail

  

PLANS DE PREVENTION

Nous allons continuer à agir :

PPRInondation :

Procéder aux travaux rendus obligatoires par arrêté préfectoral

Aider les particuliers dans leurs démarches pour se mettre en conformité

PPRIncendie :

Poursuivre les démarches permettant de sauvegarder certains secteurs en zone constructible

Prendre les dispositions nécessaires et suffisantes pour garantir la sécurité incendie dans le massif forestier

Mettre les poteaux incendie aux normes

Installer les réserves d’eau pour la lutte incendie

Adresser à chaque citoyen  concerné le plan relatif aux zones sensibles exposées au risque incendie

Nettoyer les espaces communaux

  

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE  ET  DICRIM

Poursuivre les démarches permettant de la réalisation de ce plan obligatoire

Mettre en place les moyens techniques pour garantir la sauvegarde des biens et des personnes dans les circonstances extrêmes (canicule, inondation, incendie, neige …)

Finalisation du Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs 

PLAN LOCAL D’URBANISME

Nous allons continuer à agir :

Poursuivre la révision en garantissant à Rochegude un développement mesuré à l’échelle des 15 dernières années

Intégrer la notion d’espace susceptible de recevoir des constructions en faveur du maintien des personnes âgées sur la commune

Permettre aux jeunes de  s’installer avec des coûts raisonnables

Nous mènerons une réflexion :

Décider des  dispositions à prendre pour éviter une dégradation du patrimoine architectural par certains promoteurs

 

SECURITE

Nous allons continuer à agir :

Eclairage public  et ralentisseurs aux points sensibles

Réflexion sur l’aménagement des abris bus

 

SYNDICATS INTERCOMMUNAUX – COMMUNAUTE DE COMMUNES  

Etre attentif aux décisions prises pour le développement ou la création de certaines structures (Pays, SCOT, Communauté de communes, …). Préserver l’identité des petites communes rurales dont Rochegude, tout en participant aux actions pouvant concourir à son développement

Prendre une part active dans les syndicats

Entretenir la solidarité intercommunale

II – Finances – Urbanisme

img2199bis.jpg

La force d’être ensemble  …………………………… Notre cohésion s’affirme.

Nous remercions sincèrement  ceux qui nous encouragent  et  font preuve de discernement  en accueillant, avec ironie,  fausses informations et faux- semblants.

La réalisation des travaux de voirie (aménagements, entretien), la restructuration des  bâtiments publics, la création de nouveaux espaces publics, l’acquisition de biens immobiliers, le développement  de services de qualité pour la petite enfance (garderies, centre de loisirs), l’éducation (équipements des locaux, fournitures scolaires, participation aux activités éducatives), la vie associative, le fleurissement du village, l’entretien des équipements municipaux exigent des finances équilibrées, une gestion rigoureuse, des arbitrages serrés, une vigilance permanente.

Dans un contexte difficile (catastrophes naturelles 2002 et 2003, Plans de Prévention des Risques Incendie et Inondations) quatre orientations principales ont prévalu à notre action tout au long de ce mandat.

La stabilisation des impôts locaux 

Depuis une hausse, imposée  en 2002  et inévitable au regard de l’état des comptes de la commune découvert à notre arrivée en 2001, nous avons  respecté notre réflexion et notre volonté de ne pas augmenter les taux des taxes locales.

Le budget de fonctionnement maîtrisé

La rigueur dans la gestion quotidienne des dépenses de fonctionnement courantes, la recherche systématique de subventions auprès de nos partenaires institutionnels (Etat et autres collectivités locales) nous ont permis – tout en améliorant et en étendant les services – de dégager les économies nécessaires pour financer les investissements programmés en limitant le recours à l’emprunt. Ces économies n’existaient pas en 2001 (déficit de 7 euros par habitant), en 2005  elles ont atteint un solde positif (123 euros par habitant), permettant de lancer à ce moment, les investissements dont la commune avait besoin (restructuration du groupe scolaire).

Le développement de l’investissement

Ces économies et le développement des partenariats nous ont permis d’amener à leur terme la plupart des projets annoncés (routes, école, équipements sportifs, associatifs, administratifs…). Ils nous ont permis d’engager un programme pluriannuel de travaux pour moderniser et développer les équipements, les réseaux, afin de répondre à vos attentes et d’anticiper des exigences légales de mise aux normes (assainissement).                    

La restructuration de l’école a été en partie subventionnée par différents partenaires et la mise en séparatif des réseaux d’eaux pluviales et d’assainissement, si vous nous permettez de conduire le projet à son terme, le sera à hauteur de 70 %.

Le recours à l’emprunt raisonné

Cette politique rigoureuse nous a permis de réaliser des travaux importants,  dès le début du mandat, en recourant raisonnablement à l’emprunt. En 2006, le montant global de la dette représentait 555 euros par habitant, contre 796 euros dans les communes de la catégorie de Rochegude. L’annuité  de la dette était de 83 euros en 2001 par habitant  (13% des recettes), pour diminuer à 59 euros en 2006 (8% seulement des recettes).   Cette situation a permis la réalisation entre 2005 et 2006 de ce qui représente le gros chantier de notre mandat : la restructuration du groupe scolaire.

Un emprunt a bien entendu été réalisé, mais il préserve notre capacité à  poursuivre le programme d’investissements nécessaire.

« Agir dans l’union »,  c’est une équipe pugnace forte d’un programme d’investissements cohérent :

→  des bâtons dans les roues :

- Deux catastrophes naturelles successives en 2002 et 2003, et c’est une grande partie des voiries, des réseaux assainissement et la salle polyvalente  à remettre en état, ainsi que de nombreux travaux neufs à réaliser pour mettre la population en sécurité.

- Un  autre évènement est venu perturber le fonctionnement de la machine. Le  PPRI (Plan de Prévention des Risques Incendie), a classé en zone rouge (inconstructible) une partie des quartiers du DEVES et de la BOURGADE pour laquelle la commune a engagé des dépenses d’équipement de réseaux et de voirie.

 Les travaux ont été engagés initialement, après accord des services d’Etat, par le biais d’une opération dite « PVR » (Participation pour Voies et Réseaux). Ce dispositif permet aux communes de développer une zone à bâtir, en optimisant l’infrastructure et les coûts, pour le compte de particuliers, qui lui remboursent au moment du dépôt des permis de construire l’ensemble des sommes engagées. Auparavant, c’était la collectivité qui finançait ces travaux.                                                                                                             

En bloquant la constructibilité de la zone, les mêmes services d’état nous ont mis en situation inconfortable : les équipements ont bien été réalisés, mais les permis de construire ont été bloqués de facto, pour la plupart. Une énergie considérable a été déployée  depuis 2 ans, pour rencontrer les services de l’Etat concernés, pour démontrer, exiger et proposer des solutions possibles, aux côtés des particuliers impliqués. Ces actions devraient nous permettre de débloquer la situation et  rester dans des capacités d’autofinancement satisfaisantes.

→ mais des projets biens ficelés, destinés à  promouvoir le dynamisme économique de notre commune :

La conduite à son terme de l’aménagement de la zone artisanale (site de la gravière) : nous voulons permettre aux entreprises de rester ou de s’installer dans notre village. Sa situation géographique est un atout que nous ne pouvons abattre qu’en proposant les infrastructures nécessaires. Des aléas administratifs, des retards notables dans le rendu des bureaux d’études  ont retardé ce projet déjà bien engagé (l’étape notariale est maintenant d’actualité). Il  est très attendu par les entreprises déjà candidates. Une extension est d’ores et déjà prévue sur le même site pour faire face aux demandes nouvelles.

La révision du plan local d’urbanisme : les Plans de Prévention des Risques incendie et inondations nous contraignent à l’envisager. Contrairement à ce qui vous est annoncé, la pression de l’urbanisme a été moins forte depuis 2001 qu’elle ne l’a été auparavant. Nous voulons continuer à  maîtriser cet urbanisme et protéger votre cadre de vie. Mais, nous sommes conscients que le développement du village est nécessaire, son dynamisme en dépend, le devenir de nos anciens et l’avenir de nos jeunes aussi.

Le Projet d’aménagement des réseaux et de la voirie : ce sera le gros chantier de ce mandat. Nous ne pourrons échapper à l’obligation à la fois légale et matérielle de rénover les réseaux anciens d’assainissement. Nous avons choisi d’anticiper une détérioration, quasi inévitable, de certains secteurs et de construire un projet d’ensemble englobant la réfection et l’aménagement des voiries. Il permettra d’une part, de redonner un second souffle à la station d’épuration en éliminant les eaux parasites (1/3 du volume actuel des flux reçus  à la station). Il permettra d’autre part, de redonner un aspect harmonieux au cœur du village et  c’est  le gage de voir s’y développer le tourisme par la promotion d’animations, de festivités, d’activités commerçantes, artisanales et artistiques.

LA FORCE D’ETRE ENSEMBLE

LA FORCE D'ETRE ENSEMBLE               dans I - NOTRE CADRE DE VIE logo31light.vignetteD’aucuns ont communiqué sur la façon de panacher dans cette élection, nous croyons, nous, qu’une équipe qui a des résultats est une équipe soudée.

Notre équipe a été construite pour couvrir toutes les exigences d’un mandat municipal pour l’intérêt collectif. Cette cohésion est indispensable. Pour Rochegude, dès le 1er tour, votez la liste entière.

I – NOTRE CADRE DE VIE

Nous avons choisi de consacrer ce premier volet de communication à votre cadre de vie. Nous avons la volonté de poursuivre la dynamique engagée pour notre village en nous appuyant sur ses atouts pour en favoriser un développement harmonieux.

VIVONS ENSEMBLE DANS UN CADRE DE VIE DYNAMISE

« Agir dans l’union », c’est aujourd’hui : Le « promis-tenu »

Nous avions promis d’assainir les finances, afin de nous donner les moyens de redynamiser notre cadre de vie.

  • Les budgets sont équilibrés, la capacité d’autofinancement de la commune a été multipliée par 7 entre 2001 et 2006, le montant de la dette par habitant a été divisé par 2 dans la même période.

  • Nous avons mis un coup d’arrêt aux dérapages des dépenses de fonctionnement.

Nous avions promis des investissements à la hauteur des besoins de la commune. Le redressement des finances nous a permis d’être ambitieux et réalistes.

  • Restructuration du groupe scolaire
  • Aménagement des vestiaires foot et des locaux des pompiers
  • Restauration de la chapelle, de l’église, du cimetière
  • Eclairage du boulodrome
  • Plus de 12 kms de fossés remis en état dans un partenariat avec les viticulteurs

  • Entretien programmé des voieries et des chemins
  • Poursuite du programme d’assainissement

Nous avions promis de redynamiser les activités en créant du lien social.

  • Soutien et encouragements des associations
  • Développement des actions culturelles en faveur de tous les publics
  • Développement de l’action sociale

« Agir dans l’union », c’est pour demain

Un cadre de vie protégé  -  Un avenir préparé

Sachez que les dépenses d’investissement sont amorties sur plusieurs années. Ce n’est pas le cas des dépenses de fonctionnement. Il est facile et démagogique de promettre sur le court terme. Mais, c’est miser à coup sûr sur la hausse de ces dépenses de fonctionnement et inévitablement sur la hausse des impôts.

Nous parions, nous, sur le moyen et long terme et travaillons à construire notre avenir.

Nous pensons, nous, que la force d’une association ne passe par l’augmentation systématique de subventions, mais par le dynamisme et l’engagement de ses membres. Nous continuerons donc d’encourager les associations en leur apportant un soutien financier étudié, des aides matérielles, techniques et administratives.

Nous pensons, nous, que l’efficacité des personnels municipaux ne passe pas forcément par plus de moyens et de dépenses aussi somptuaires qu’inutiles, mais par la motivation et l’encouragement. Le travail de sape conduit par certains, téléguidés par des personnes peu soucieuses du bien-être des Rochegudiens, n’entamera pas la conscience professionnelle et la volonté que la plupart mettent à votre service.

Nous pensons que l’amélioration du cadre de vie passe par des investissements à moyen et long terme, réfléchis et maîtrisés :

  • Le fleurissement du village a été planifié par un personnel volontaire et compétent.
  • L’assainissement et la mise en séparatif des réseaux a fait l’objet d’une programmation pluriannuelle. Des subventions à hauteur de 70% ont été sollicitées et obtenues, les travaux sont planifiés.

  • Nous avons mis en place une programmation d’entretien, de réfection des voieries et d’aménagement des rues du village.

  • Le développement de l’urbanisme est régulé et parfaitement maîtrisé. Il ne laisse pas place aux intérêts privés, pas de confusion possible. C’est mal connaître le fonctionnement des institutions administratives, que de le laisser entendre et tromper l’électorat. Le travail d’urbanisme est accompagné par les services d’état dans la perspective d’un développement durable, d’une protection et d’une valorisation des zones boisées, des zones agricoles et dans le souci d’une urbanisation maîtrisée qui donnera une chance à nos jeunes de pouvoir s’installer à leur tour dans leur village.

« Agir dans l’union », c’est aussi un cadre de vie ouvert sur les activités festives et touristiques
 

Nous avons pour projet :

La mise en valeur de notre patrimoine culturel

  • Soutien aux animations autour de notre culture provençale (Marché, marché de Noël, brocante)

  • Valorisation et création de journées à thèmes autour d’évènements sportifs, culturels  

  • Développement des activités culturelles (Théâtre, contes, poésies …) 

La mise en valeur de notre patrimoine historique 

  • Poursuite du plan de fleurissement du village 

  • Restauration des lavoirs et calvaires 

  • Poursuite de la restauration des cadastres et des anciennes archives 

  • Mise en valeur des monuments inscrits 

  • Restauration de vieux murs 

  • Développement harmonieux du cœur du village 

La mise en valeur de notre patrimoine naturel

  • Mise en place de panneaux descriptifs (faune et flore) 

  • Valorisation de nos sentiers pédestres 

  • Soutien aux animations permettant sa découverte 

La mise en valeur de notre patrimoine viticole 

  • Aide à la promotion des produits du terroir 

  • Développement et encouragement d’idées valorisantes 

Nous développerons ces grandes lignes dans notre prochain volet dédié à notre programme de mandat. 
 

Précisions sur les taxes, par Pierre Breton.

Bonjour, ci dessous une image extraite du blog de la liste RochegudepourVous, avec son contenu relatif à l’augmentation des taxes en 2002. Le commentaire vous laissant juge de vous faire une opinion. 

image impot liste adverse

j’ai moi même voté pour cette augmentation, j’avais donc envie de m’expliquer, ci dessous le texte exact envoyé le 6 février en commentaire sur leur blog, mais qui a du être bloqué par le modérateur . En voyant que mon texte allait être analysé, j’ai eu le réflexe de faire une copie, texte que je vous livre ci dessous intact, pour information.

Bonjour,

Il est exact que nous avons du augmenter les 4 taxes, mais pas dans la précipitation en 2001, quelques jours après notre élection ( malgré les conseils insistants du percepteur) .

Cependant en 2002, nous avons du suivre les conseils de ce que l’on pourrait appeler  » le commissaire aux comptes  » de la Commune, et sans gaieté de cœur se résigner à trouver d’urgence des ressources, pour sortir d’une spirale déficitaire. De même, d’autres actions moins visibles furent prises en commençant par un plan d’économies sans précédent.

Le petit pavé scanné citant l’augmentation des taxes est issu d’une longue liste concernant le programme de 2001.

Merci de bien vouloir lire en préambule de ce programme 4 lignes écrites en gras signifiant qu’il ne s’agissait pas de promesses électorales, mais d’une prise de conscience pour ce qui devait être entrepris. On ne pouvait pas imaginer sans examen approfondi, le naufrage financier de notre Commune à cette époque !

Pierre Breton et lui seul…

VOEUX DU 27 JANVIER 2008

Cérémonie des vœux 2008.

En préambule, je voudrais excuser tous ceux qui nous ont fait part de leur absence et de leur soutien, dont : Monsieur Hervé Mariton Député, Mme Catherine Vespier Conseillère Régionale, Michel Rieu Maire de Suze La Rousse, Maryannick GARIN Maire de Clansayes, Père Baraché. 

Monsieur le Conseiller Général, Mme le Maire, Messieurs les Maires, Monsieur le Président du SIVOM, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames,  Mesdemoiselles,  Messieurs, chers amis Rochegudiennes et Rochegudiens, à l’approche des élections municipales, ces vœux vont revêtir un caractère particulier et contrairement à la tradition, vous n’aurez pas cette année l’exhaustivité des actions municipales des douze derniers mois. Les vœux 2007 étaient essentiellement orientés sur le bilan du mandat de votre équipe municipale. Vous pouvez encore ausculter à la loupe les engagements de 2001, comparer avec les éditos des différents bulletins municipaux, retrouver ce bilan dans le bulletin municipal de mars 2007 et vous faire une idée personnelle et objective de l’action municipale. 

Dans les jours à venir, nous allons traverser une perturbation, non pas météorologique, mais pré-électorale. Vous pourrez tout entendre sur les actions de l’équipe municipale, les jugements de valeur, les condamnations infondées et les diatribes stériles. Je souhaite que cette campagne soit simplement honnête, respectueuse et porteuse de projets loin de la haine, de la calomnie, de la diffamation et des propos sulfureux. Les élections municipales ont pour objectif l’avenir de la commune et non celui des hommes et des femmes qui seront appelés à la gérer. 

En sept ans de mandat, vos élus sont allés au bout de nombreux projets, d’autres sont d’ores et déjà initiés. 

Oui, pour Rochegude, j’entends poursuivre, avec une équipe municipale renouvelée, ces projets. Notre action s’inscrit dans la continuité de ces projets engagés. 

Oui, pour Rochegude, je vous proposerai le 9 mars prochain de poursuivre le mouvement d’action, de concertation et de dynamisme dans un large rassemblement avec beaucoup de réflexion et de sérénité. Le bilan d’un mandat sera ainsi porté à votre appréciation. Durant ces sept années, vous avez pu juger par vous-mêmes le travail accompli par la volonté des élus que vous avez choisi en 2001. 

Alors, aujourd’hui, je me contenterai de souligner les moments forts de ce mandat et d’adresser quelques remerciements. 

La gestion d’une commune, si petite soit-elle, s’effectue dans le respect de certaines règles. Ces règles dictées par les services d’Etat, le Conseil Général ou Régional, les Syndicats et autres organismes dont dépend la collectivité laissent place à de faibles marges de manœuvre. Les élus ont la charge de prendre les dispositions pour rester sur les rails de ces règles. Le seul changement radical dans la gestion d’une commune, c’est passer d’une extrémité à l’autre de ces rails. On peut opter pour la fourberie ou la probité, ces limites sont inamovibles. 

La fourberie, c’est vouloir plaire, c’est l’égocentrisme. La fourberie, c’est la peur de l’action. La fourberie, c’est la timidité dans la gestion. La fourberie, c’est mener la commune à la faillite des projets et des finances. 

La probité, c’est vouloir, pour vous, le meilleur cadre de vie, avec ambition et audace. La probité, c’est la volonté de préserver le patrimoine communal. La probité, c’est fixer les finances communales sur une assiette positive et avoir une vision à long terme de la commune et de l’intercommunalité. La probité, c’est la maîtrise de la fiscalité pendant six années consécutives.   

Durant ce mandat,  pour vous, nous avons choisi cette voie. 

La gestion d’une commune, ce n’est pas une partie de plaisir ni une belle aventure associative, c’est un engagement profond pour la collectivité et les administrés pour la construction d’un avenir, la sauvegarde du patrimoine et l’assurance d’une gestion identique pour tous. La gestion d’une commune, c’est avoir une culture de l’entreprise, dans tous les sens du terme. La gestion d’une commune, c’est savoir donner et travailler. La gestion d’une commune, c’est certes beaucoup d’engagement et pour nous un engagement sincère et passionné. 

Ces sept dernières années, Rochegude a connu des moments qui resteront gravés dans l’histoire de notre commune. Les reconstructions après deux catastrophes naturelles et plusieurs calamités agricoles, la réalisation des grands projets, des finances aujourd’hui satisfaisantes, de nombreux investissements, la maitrise de la fiscalité, un cadre de vie fleuri, un développement culturel inédit, un dynamisme associatif de grande qualité, une action sociale quotidiennement présente. 

Les élus, avec vous, grâce à vous, sur la base de vos remarques, de vos conseils, de vos idées ont su remplir une large part de la mission qui était la leur, voire d’écrire des chapitres qui n’étaient pas prévus. 

  • Ensemble, nous avons travaillé sur des principes fondamentaux trop souvent oubliés : solidarité, tolérance, respect, intégrité
  • Ensemble, nous avons positivé, conjugué nos efforts                              

  • Ensemble, nous avons semé et récolté les fruits de nombreux espoirs

  • Ensemble, nous avons posé les fondations de Rochegude de demain
  • Ensemble, nous avons décidé de construire notre village  
  • Ensemble, nous avons pris conscience des efforts et du travail à accomplir
  • Ensemble, nous nous sommes placés sous le signe de l’équité, du respect des lois, de la communication et de la concertation. 
  •  

     

Alors, mes premiers remerciements iront vers ceux d’entre vous, la majorité d’entre vous chers amis, qui ont parcouru le chemin avec nous. Ce chemin parcouru est le résultat de votre action, de votre soutien et de votre confiance. Merci à vous. 

Rochegude se distingue par une force vive permanente. Artisans, commerçants, vous avez été, durant ce mandat, les moteurs du dynamisme de notre village, les acteurs du développement, des innovateurs. A tous, un grand merci sincère et reconnaissant. 

Pour les associations, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié la sincérité de l’engagement, l’abnégation dont vous avez fait preuve et le dynamisme que vous avez inoculé à notre village. Vous êtes au quotidien étonnant de capacités et de ressources, quel que soit le domaine de vos activités, vous avez mon admiration et celle des élus. Soyez remerciés, car vous êtes de ceux qui portent haut les couleurs de notre commune. 

Souvent injustement décrié, j’adresserai un remerciement particulièrement appuyé, dans sa grande majorité, au personnel communal. Réussir Rochegude, c’est réussir avec le soutien, le travail, la disponibilité, le professionnalisme, la technicité et la compétence de ce personnel qui a su malgré les contraintes administratives ou techniques et les sollicitations des élus répondre, avec efficacité, aux attentes tant au niveau de l’école, qu’aux services administratifs et techniques. Vous avez su conjuguer service à la population et exigences professionnelles, merci et soyez fiers du travail accompli.  Exposés à la complexité de leur mission, passionnés par leur métier, garants de l’éveil à l’intelligence, chargés de susciter le goût d’apprendre et de développer les maillons de chaîne éducative, je souhaite adresser aux enseignants mes sincères remerciements et mon admiration pour la qualité de leur engagement pour les plus jeunes. 

Merci également aux représentants des Parents d’Elèves de l’école, des collèges et lycées, pour votre engagement aux seules fins du bien être des enfants en milieu scolaire. 

Aux bénévoles de tous horizons, à ceux et celles qui consacrent leurs temps aux plus démunis et aux personnes âgées, aux assistantes maternelles et aux aides à domicile, à  tous ceux qui oeuvrent pour la paroisse, aux hôtesses de la bibliothèque, à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué au développement du village, merci. 

A notre médecin, à l’équipe du SAMU, à nos infirmiers et infirmières, aux sapeurs-pompiers (professionnels et bénévoles), à ceux qui ont contribué à la sécurité de notre village et à la santé de ses habitants pendant ces sept dernières années, un remerciement particulier pour votre engagement, votre courage, votre patience et votre abnégation. 

Aux gendarmes de la communauté de Brigade de Suze La Rousse et St Paul Trois Châteaux,  merci pour votre travail, votre vigilance et le soutien que vous avez su apporter aux élus et l’attention que vous portez à la population. 

A tous les représentants des administrations pour les conseils, la formation, le soutien et la disponibilité, merci. 

A Monsieur le Président du SIVOM et à son personnel. Merci pour le travail accompli pour l’amélioration du cadre de vie de nos communes, merci pour l’ensemble des activités mises en œuvre durant ces années, déchets, cours d’eau, petite enfance, relais d’assistantes maternelles, centre de loisirs. Ton action conjuguée à celles de l’ensemble des délégués du SIVOM est une réussite incontestable que la prochaine équipe devra pérenniser. Ton action porte les  fruits d’un travail concerté pour l’ensemble du canton pour lequel les représentants des communes rurales ont été de réels acteurs et souhaitent le rester pour l’avenir. 

A vous, chers collègues Maires et élus des communes voisines, j’ai été durant ce mandat le témoin de votre engagement sincère pour vos communes et pour le canton et croyez bien que votre exemple a été très formateur. Les conseils et les idées associés de dix communes laissent présager un beau développement de notre canton et j’espère pouvoir travailler encore longtemps dans l’ambiance studieuse, sérieuse, mais aussi conviviale qui caractérise les élus de notre canton. 

A vous, Monsieur le Conseiller Général, merci pour votre soutien financier et administratif depuis 7 ans, merci pour vos interventions dans de nombreux dossiers initiés par des particuliers. Pour l’avenir, je ne doute pas pouvoir compter de nouveau sur votre aide et pour les dossiers plus sensibles que vous connaissez des actions urgentes et efficaces. 

Merci pour les actions que vous menez pour la commune, pour nos concitoyens, et pour nos vignerons, pour ces derniers, merci d’aller encore plus loin, ils en ont réellement besoin et nous comptons sur vous. 

La crise viticole restera  un des évènements majeurs de ces dernières années. N’oublions jamais que la vigne et le vin font l’identité de notre commune. Ce patrimoine communal, toujours en difficulté, mérite toute  notre attention et les soutiens aux plus hauts niveaux de la nation. L’agriculture, l’arboriculture et la viticulture doivent être sauvées des griffes de la grande distribution ; l’action des élus en général et des parlementaires en particulier est primordiale.  Aux artisans du vin, viticulteurs et vignerons, vous les ambassadeurs de notre patrimoine, nos remerciements vous sont adressés pour l’image que vous donnez de notre commune malgré les difficultés et notre soutien indéfectible vous accompagne.  

Au-delà des remerciements, je souhaiterais la bienvenue aux nouveaux venus sur notre commune. Si Rochegude a retenu votre attention, c’est que vous avez jugé qu’il y faisait bon vivre et assurément votre choix est judicieux. Elire domicile à Rochegude, c’est avoir eu un regard positif sur notre modeste commune de la Drôme Provençale, c’est en même temps un encouragement pour les élus et l’ensemble des forces vives que je viens de remercier à poursuivre leurs efforts. Merci à vous et sachez que vous pouvez compter sur chaque acteur de la collectivité. 

Au terme de ces remerciements, je voudrais m’adresser aux élus de notre commune. A mes quatre adjoints Catherine, Claude, Jean-Pierre et Michel un très grand merci restera peu de chose à côté de votre disponibilité à  toutes épreuves, de votre compétence et du soutien quotidien que vous m’avez apporté, merci à vous quatre et croyez bien que je compte sur vous pour l’avenir. A l’ensemble des élus, merci pour votre rôle positif et objectif tout au long de ce mandat. Pour ceux qui ont décidé de poursuivre l’action à mes côtés, merci pour la fidélité de votre engagement, pour ceux que les aléas ou les choix de la vie professionnelle ou familiale vont mener sur d’autres voies, merci pour la qualité du travail accompli et la confiance que vous m’avez accordée. 

Et enfin un grand remerciement à mon épouse et mes enfants qui ont largement contribué à mon action. 

Après ces remerciements, comme à chaque cérémonie de vœux, mes dernières pensées iront :

  • vers ceux qui sont loin de nous, hors de l’hexagone, pour leurs études, leur vie professionnelle, pour ceux qui oeuvrent pour des missions humanitaires ou pour défendre les couleurs de la France dans la construction de la Paix dans le monde.

  • vers ceux qui nous ont quittés, ceux qui aspirent au repos ou qui sont retenus par la maladie

  • vers ceux qui ont besoin de notre aide et de la solidarité de tous pour marcher dignement à nos côtés et se reconstruire un avenir. 

Albert Camus disait « La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent ». Merci à tous ceux qui ont donné pour Rochegude et qui veulent encore donner. 

Chers amis, au nom de l’équipe municipale, je vous souhaite à toutes et à tous une année 2008 faite de Tolérance, de Réussite et de Santé, pour que vivent vos projets et pour que vive Rochegude. 

                                                                           Meilleurs Vœux 2008 

                                                                           Didier BESNIER, Maire de Rochegude 

Premiers Communiqués avant les élections municipales des 9 et 16 Mars 2008

logo31light.jpg    Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Rochegude doit poursuivre son mouvement d’action et de dynamisme dans un large rassemblement avec  réflexion et  sérénité. C’est l’attitude que nous avons choisie pour vous présenter une équipe de femmes et d’hommes qui sollicitera la confiance des Rochegudiennes et des Rochegudiens en se présentant à vous pour les élections municipales les 09 et 16 mars prochains. 

Souvent sollicités par nos concitoyens et convaincus que de nombreux dossiers méritent d’être portés avec une grande conviction et un engagement sincère, nous avons fini par dire « Oui ».

Maire UMP, je n’ai pas souhaité être investi par les instances de ce parti. J’ai eu la chance de gérer notre commune pendant sept ans avec deux adjoints de gauche et deux adjoints de droite et une équipe de conseillers municipaux de divers horizons politiques. Je suis très satisfait de l’engagement de chaque membre de cette équipe pendant cette période pour Rochegude.

La qualité d’une équipe ainsi constituée et le bilan d’un mandat sont maintenant portés à votre appréciation.

A Rochegude, nous ne présentons  pas de liste d’ouverture ou de liste plurielle, mais simplement une équipe renouvelée pour un rassemblement de compétences, de volonté, de franchise et de sincérité.

Aux côtés d’un Maire qui sollicite un nouveau mandat, les candidats, prêts depuis près de trois mois, sont tous volontaires, solidaires et complémentaires. 

Rochegude ne peut  se permettre de perdre deux ou trois années précieuses consacrées à découvrir les dossiers, les administrations et les nombreuses règles qui régissent la vie d’une commune. La nouvelle équipe qui se présente à vous est composée de personnes déjà très impliquées dans la vie du village et réellement proches de la population (Présidents et Présidentes d’associations, responsables de Syndicats de Vignerons, représentants du monde viti-vinicole,  des professions du bassin d’emploi nucléaire,  artisans, commerçants ou chefs d’entreprises, membres du Conseil d’école, retraités, jeunes, …). Leur expérience, la connaissance de vos besoins et le travail de préparation mené actuellement vont permettre d’agir efficacement au lendemain des élections, pas de période d’adaptation, mais une implication immédiate, un atout supplémentaire pour notre village, pour les Rochegudiennes et les Rochegudiens.   

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Dans l’union 

  

Nous nous présenterons à vos suffrages avec une équipe composée de femmes et d’hommes qui ont pour seul intérêt l’action et la poursuite des projets pour  le développement de Rochegude et le bien-être de ses habitants . Des femmes et des hommes, libres, respectueux des règles imposées par la vie en communauté,  voire en intercommunauté, qui agiront avec audace, ambition et réalisme pour Rochegude. 

Pour évoluer, notre village rural a besoin d’une certaine continuité sur les grands axes de gestion mis en place depuis sept ans tout en négociant les virages au moment opportun et en s’inscrivant sur de nouvelles voies de développement.

Notre commune est sortie de moments très difficiles, nous l’avons engagée sur la voie de la rénovation, il faut poursuivre avec une équipe qui a la maîtrise des dossiers en cours.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Prochainement, nous viendrons évoquer avec vous

nos projets, nos objectifs qui auront pour orientations essentielles :   

  • La préservation de la qualité de vie à Rochegude

  • La protection du patrimoine

  • La sécurité de la population dans tous les domaines

  • La continuité dans l’action sociale

  • La transparence et la poursuite du développement des outils de communication

  • Le développement des actions en faveur de la culture, du mouvement associatif et des jeunes

  • Le soutien aux projets de développement des artisans et des commerçants

  • L’amélioration du cadre de vie

  • Les grands projets

  • La défense des intérêts de la viticulture, identité et patrimoine de notre commune.

   <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< 

La construction de cette liste a été réalisée avec beaucoup de réflexion pour que les personnes qui la composent représentent réellement Rochegude. La sincérité de l’engagement est déjà, pour nous tous, un devoir.

Les semaines qui vont suivre vont être consacrées aux échanges de réflexions, d’idées et de remarques. Le dialogue est ouvert et beaucoup ont pu juger  (près de 5.000 rendez-vous durant ce mandat) de la volonté et de la  proximité de l’écoute. Cette volonté est toujours présente et caractérise aujourd’hui encore notre équipe. 

Vous souhaitez nous écrire, nous rencontrer, nous téléphoner, vous êtes un adepte du courrier électronique, alors nous vous proposons de choisir le moyen de communication le mieux adapté pour vous. Le ou les candidats de votre choix vous répondront. 

  <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

     Un blog à votre disposition :    http://agirrochegude.unblog.fr   

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

L’union des volontés, des initiatives 

LES  RAISONS  DE  NOTRE  ENGAGEMENT AVEC L’EQUIPE SORTANTE… 

Début mars, vous serez amenés à voter à Rochegude dans le cadre des élections municipales. 

L’équipe sortante de D. Besnier se représente en recomposant partiellement la liste de ses candidats.

Nous sommes donc les « 8 nouveaux » et avons décidé de vous expliquer les raisons de notre engagement aux côtés de l’équipe du maire sortant.  

  • La liste sortante est de sensibilité variée, notamment avec chaque moitié de ses adjoints appartenant aux 2 composantes politiques principales de notre pays. Preuve a été faite qu’avec cette diversité, le travail a été possible. Les idées ont été mises en commun,  du positif en est sorti, des actions concrètes et des résultats en sont issus. 
  • Didier Besnier a donné une dynamique peu commune à son équipe pendant 7 ans et le bilan est aujourd’hui soumis à votre jugement. 
  • Malgré des problèmes imprévisibles, ayant généré des pertes de temps et d’argent considérables (finances désastreuses en 2001, catastrophes naturelles en 2002, crise viticole…), des projets majeurs ont été conduits à leur terme avec maîtrise, courage et engagement (construction école, rénovation voirie sinistrée, cadre de vie fleuri, rénovation chapelle et église, vestiaires foot et locaux pompiers, mise en place garderie périscolaire, important travail d’action sociale, mise en sécurité des fossés et cours d’eau, réfection des ponts, éclairage du boulodrome, sécurisation des abris bus scolaires etc….), tout cela sans augmentation des taxes communales pendant 5 ans. 
  • Ce dynamisme, cette volonté et capacité à faire face aux problèmes  sont  des points qui ne peuvent que nous inciter à travailler dans cette même logique. Tout cela sans excès de dépenses et dans une optique d’efficacité maximale. 
  • Certains d’entre nous sont natifs de Rochegude, issus de très anciennes familles, ce qui nous permet d’apporter à l’équipe de précieux conseils, grâce à une connaissance poussée du village et de la région. 
  • Chacun d’entre nous, par ses acquis professionnels et associatifs, par ses qualités humaines et son vécu différent pourra être un interlocuteur efficace auprès des administrés et fournir un travail constructif. 
  • La fourchette d’âges des nouveaux candidats nous permet de nous identifier au maximum de la population du village. 
  • Nous pensons qu’il faudrait être de mauvaise foi pour contester le bilan des 7 ans du mandat de l’équipe sortante, même si tout n’a pas pu être réalisé. 
  • Pour maintenir cette qualité de vie à Rochegude, il faut qu’une équipe travaille dans la bonne entente, de façon intelligente, en échangeant des idées différentes ou opposées, et en sachant les synthétiser pour finalement appliquer des propositions. 

    Nous rejoignons une  équipe , homogène, volontaire et complémentaire et nous pensons sincèrement qu’elle est gréée pour produire un travail de qualité. 

     

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

L’union des compétences 

BRETON  Pierre   48 ans       

Technicien géomètre – Engagé dans la vie paroissiale – Gère des chambres d’hôtes avec sa femme et désire poursuivre les actions du mandat. (Conseiller Municipal sortant)    /   04.75.98.22.16 

GARCIA  Catherine   50 ans 

Professeur des écoles – Directrice de l’école de Rochegude – Diplômée de la faculté de droit d’Aix en Provence , mention carrières judiciaires et droit administratif, cursus droit viti-vinicole.  (Adjoint sortant)   /   04.75.04.85.71 

FODERA  Florent   25 ans          

Jeune commerçant à Rochegude et père de famille – Passionné de rugby.    /   06.82.18.92.03 

RABILLARD  Sylvie   43 ans 

Chargée de Gestion  CEA Marcoule -  Mariée à Thierry Agent EDF – Présidente de l’association    » Les Enfants d’abord « .  / 04.75.04.89.65 

MANOLIOS  Marc    36 ans 

Viticulteur et Chef d’entreprise (maintenance informatique) à Rochegude – Président du Syndicat des Vignerons de Rochegude – Membre du Conseil d’Administration de la Cave des Vignerons – Membre du Conseil d’école – Partage la vie d’Isabelle, exploitante agricole.     /   06.17.47.34.44 

HENRY  Christine   49 ans      

Secrétaire de Direction – Ancienne adhérente de la  « RECRE » – Mariée à Christian,  Chef d’entreprise à  Rochegude. 

AYMARD  Jean Pierre   55 ans 

Ingénieur des Arts et Métiers et Chef d’entreprise BTP à Rochegude – Président de la Boule Joyeuse Rochegudienne – Membre de l’association «  Nuits d’Eté  » et du Comité des Fêtes – Délégué RAO (eaux). «  Je viens de vider la mémoire de ma messagerie. Profitez-en pour la remplir des balivernes en circulation dans le village ». (Adjoint sortant)     /   06.07.15.90.39 

BESNIER  Didier    51 ans       

Expert Technique – Impliqué depuis près de 40 ans dans le mouvement associatif – Ancien responsable et Président d’associations locales et départementales (sport, culture, environnement et secourisme), membre actif ou sympathisant de plusieurs associations communales - Sur Rochegude, a participé, en tant que moniteur national de secourisme, à la formation et au jury d’examen des Sapeurs Pompiers lors de la création du Centre de Secours – Ancien combattant – Délégué du Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples – Président de la Commission Communale d’Action Sociale de Rochegude – Elu Conseiller Municipal en 1995. (Maire sortant)    /   06.84.23.47.86 

CONSTANTIN  Claude   66 ans 

Retraité de la Défense Nationale – Délégué cantonal auprès de la CIGEET (Equipements Energétiques du Tricastin) et du SDED (électricité) – Correspondant de la Prévention Routière et de la Défense – Interlocuteur auprès du RAM (Assistantes maternelles) – Membre du FOCES (cyclo). (Adjoint sortant)   /      04.75.98.23.03 

BLACHE  Sandrine   39 ans 

Agent de service hospitalier -  Ancienne trésorière de la RECRE – Membre de l’association  » Les Enfants d’abord  » – Partage la vie de Jean-Marie, exploitant agricole.     /  04.75.98.22.48 

LEVARDON  Michel   52 ans 

Technicien principal informatique industrielle Eurodif   - Investi dans la vie paroissiale  - Actif dans le milieu associatif  - Délégué RAO (eaux) et à l’action sociale – Marié à Sylvia, responsable de la Bibliothèque municipale.  (Adjoint sortant)      / 06.14.80.13.09 

MOUCHE  Jean-Pascal   48 ans 

Technicien Supérieur métallographe – Travaille en laboratoire nucléaire (AREVA) – Marié à Régine, employée municipale – Président de l’association « La Foulée Rochegudienne » – Membre du FOCES (cyclo).     / 06.72.64.01.99 

BOYER  Marc   54 ans                               

Viticulteur – Marié – un enfant. (Conseiller Municipal sortant)      / 04.75.98.20.95 

CANESTRARI  Véronique  40 ans 

Comptable en Cabinet d’expertise – Membre du Conseil d’école  et des « Ateliers d’Athéna »  - Mariée à Jérôme, Pompier volontaire à Rochegude, Pompier  à AREVA Site du Tricastin.    /   04.75.04.82.70 

LAPEYRE  Alain   58 ans                           

Viticulteur – Ex administrateur de la Caisse Locale du Crédit Agricole de Rochegude Président de la caisse locale de Groupama  -  Vice Président de la Cave des Vignerons.    / 04.75.98.82.89 

 

Lancement du Blog

« Agir dans l’Union pour Rochegude »  :  aux côtés de Didier BESNIER, une équipe de femmes et d’hommes volontaires, solidaires et complémentaires vous propose ce blog pour dialoguer et poursuivre ensemble le développement de notre village.

N’hésitez pas à utiliser ce moyen de communication.

Bienvenue sur notre blog et recevez nos voeux les meilleurs à l’aube de cette nouvelle année.

 A bientôt de vous lire.


octobre 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Auteur:

agirrochegude


Montfort'Elections - Les él... |
Unis dans un même élan |
Outre Rhin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PARTI SOCIAL LIBERAL
| Bessoncourt Autrement
| COLLECTIF AUTRE MONDE Magny...